Ce qu’on peut retenir de la stratégie de développement d’Orangina Suntory France

Stratégie et développement Orangina Sunstory France OSF merchandising

Ce qu’on peut retenir de la stratégie de développement d’Orangina Suntory France

 

Source : LSA n° 2502 – Avril 2018

Quelques éléments de contexte :

  • Perte de vitesse du cola (-2,7 points) mais qui reste archi leader de la catégorie (PDM valeur : 40%)
  • Au profit des autres types de boissons, surtout à base de thé et les boissons plates aux fruits

Source : PDM valeur des soft-drink hors eaux et MDD – IRI, CAM à fin mars 2018, HM + SM

  • Toutes les marques d’OSF (Oasis (n°1), Orangina (n°3), May Tea (n°4) et Pulco (n°5), profitent de cette progression, sauf Schweppes (n°2)
  •  May Tea, lancée en 2016, connait un véritable succès (4ème marque d’OSF alors qu’elle est la plus jeune d’entre elles)

Ce qu’on peut retenir de la stratégie de développement d’OSF :

  • Réduction des taux de sucres – « A titre d’exemple, Oasis Tropical, la plus grosse référence de l’entreprise, abaisse de 12% son taux de sucre en 2018. Sans substitution par un édulcorant »
  •  « Clean Labelling » – enlever tout ce qui n’est pas naturel (conservateurs, colorants, arômes artificiels, …)
  • Stratégie merchandising pour créer un nouveau pôle « santé » et rassembler les boissons qui contiennent moins de 5g de sucre, sans édulcorant et sans arôme artificiel.
  • Les petits formats, notamment la bouteille de 33cl sur May Tea, qui permettent d’accroitre la présence en CHR mais aussi dans les rayons snacking des GMS.
  • Une offre bio « en cours de réflexion » selon Bertrand Delmas, Président de OSF

Bonnes ventes,

 

Audrey

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Plus d'articles

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Tu cherches un stage qui ne soit pas un stage photocopieuse ? Tu sais déjà faire du café et tu veux apprendre autre chose ?

Lettre à la grande distribution

Chère grande distribution, Les personnes autour de moi sont toujours surprises quand je leur dis que j’aime le milieu de la grande distribution. C’est vrai

Écrivez-nous