Vous n’avez rien mis en place pour les fêtes ? Lisez ceci pour l’année prochaine !

Père Noël

La période des fêtes a commencé…

C’est une période à fort trafic dans les magasins, pour les jouets, certes mais également pour l’alimentaire. Durant cette période, le budget alimentaire progresse de 2%, avec la volonté fortement exprimée des consommateurs de se faire plaisir (source : LSA).

Les incontournables rassurent et régalent. On pense bien sûr au foie gras et au saumon fumé, bûches glacées, les pièces de volailles croustillantes et moelleuses, ou le boudin blanc, accompagné de pommes caramélisées.

Mais, comment faire pour profiter de cette belle période, même si vos produits ne sont pas festifs ?

Je vous partage ici quelques idées plus ou moins simples à mettre en place, que vous retiendrez pour l’année prochaine.

1. Un packaging évènementiel aux couleurs des fêtes

Rien ne change sauf le packaging : même recette, même prix mais un packaging collector qui attire l’œil et donne envie aux consommateurs de re-découvrir votre produit.

Vous doutez de ce type d’action ? J’ai moi-même fait l’expérience sur une gamme de desserts. La première année, les résultats ont été multipliés par 3, grâce à une promotion classique et surtout un packaging évènementiel impactant. D’autres le font également : l’année dernière, Édéna avait sorti une magnifique bouteille festive… Et en ce moment, la société communique en 4×3 sur sa bouteille festive Volcanik.

 

Edena © Edéna

Volcanik© Volcanik

 

2. Un nouveau conditionnement : un format spécifique, différent de votre UV habituel

Peut-être pouvez-vous imaginer un conditionnement plus qualitatif, sous forme de coffret par exemple, ou un format familial qui invite au partage et à la convivialité ? L’avantage ici, contrairement à l’option précédente, est que, comme il s’agit d’un nouveau produit, il y a donc un tarif spécifique. Vous pouvez donc mieux le valoriser par rapport à votre offre standard.

Bonne Maman© Bonne Maman

 

3. Une gamme spécifique « Éditions limitées » pour les fêtes de fin d’année

… avec des parfums et des décors inédits pour ses packs. Par exemple, une confiture spéciale Fêtes de fin d’année avec de la mangue et du letchi, ou une gamme de rhum arrangé ? Cela nécessite toutefois des ressources sur le développement des recettes. Une réflexion doit donc être menée au préalable pour valider si les ventes attendues sont vraiment intéressantes. Je ferai bientôt un article sur le ROI des projets de développement.

© Société

4. Une opération de co-branding avec un autre partenaire

Par exemple, une marque de café pourrait s’associer à une marque de chocolat ou encore un plateau de fromages et du vin. L’objectif est de maximiser leurs chances respectives d’être mises en avant dans les points de ventes et augmenter leurs ventes. 

Alors, que prévoyez-vous de faire pour augmenter votre chiffre d’affaires pour Noël 2018 ?

Dernier conseil : selon la complexité de votre projet, une action marketing de ce type doit être enclenchée dès les mois de mai / juin pour être opérationnelle début novembre.

 

Si vous voulez augmenter vos ventes pendant cette période des fêtes et tout au long de l’année, que vous ne savez pas comment faire ou que vous n’avez pas le temps de mettre en place une stratégie marketing efficace, je vous propose de l’externaliser et de vous faire accompagner. Prenons rendez-vous pour une session stratégique gratuite de 45 minutes. Nous ferons le point ensemble sur votre stratégie, sur ce qui marche et pourrait être optimisé. C’est par ici.

 

Bonnes ventes !

AudreyEnregistrer

Partager:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Plus d'articles

Lettre à la grande distribution

Chère grande distribution, Les personnes autour de moi sont toujours surprises quand je leur dis que j’aime le milieu de la grande distribution. C’est vrai

Écrivez-nous